Suite à la saison  effervescente de l'été  il est bon de se retrouver en pleine nature, au rythme de l'automne.

 

Au " PICOU" résidence de Kathy,  à 10 minutes au dessus de Castillon,  nous avons ce  havre de paix  , ce lieu  de méditation, cette  aire  des ressources.

 

P1010385 

Face à la chaine  majestueuse des pyrénées, en écoutant le chant des oiseaux.

Ici, tout est bon pour confectionner un "assis toi là"  à l'ombre d'un arbre,

P1010396 

P1010397 Ce fauteuil est l'oeuvre d' "Hugues le précieux",  des doigts en or des idées plein la tête et une maîtrise de la tronçonneuse pour réaliser ce genre  de siège,   pour se reposer en remontant du petit jardin aux herbes et légumes protégé des moutons et des vaches par un petit grillage dissuasif.

P1010389

Avant de partir se promener une pause avec Kathy et Marc  devant la grange de Benjamin l'ami âne qui est parti sur l'autre rive dernièrement. 

P1010412

 

En route !

Voila  ,

c'est simple,

c'est un moment de partage que nous pourrions faire ensemble un de ces jours, lors de votre passage  à la chambre d'hôtes et pourquoi pas partager une croustade.................

OK, si vous voulez faire une croustade chez vous  en attendant de la déguster avec, voila la recette:

 

Croustade  A l’origine spécialité du Couserans

 

 

 

300 gr de farine

 

1 œuf entier

 

125 gr de beurre

 

150 gr de sucre en poudre

 

1 jaune d’œuf

 

½ verre d’eau parfumée à l’eau de fleur d’oranger et à l’eau de vie

 

1 pincée de levure, 1 sachet de sucre vanillé

 

1 cuillère  d’huile

 

fruits : pommes, poires,  myrtilles …..

 

 

 

La veille :

 

Faire un puits dans la farine, casser l’œuf au centre, ajouter le sel et la levure. Pétrir jusqu’à bonne consistance.

 

Etirer la pâte sur une table farinée, répartir dessus le beurre coupé en lamelles. Plier la pâte et étirer à nouveau. La tartiner d’un peu de graisse fondue, la plier à nouveau et la laisser se reposer.

 

Le lendemain :

 

Quand la pâte est levée, étaler la moitié de la pâte au rouleau, en tapisser une plaque en fer de 30 cm et répartir les fruits.

Saupoudrer de sucre, de sucre vanillé, arroser avec l’eau parfumée.

 

Etaler au rouleau l’autre moitié de pâte, la placer en couverture sur les fruits. Souder les bords.

 

Faire de petits croisillons avec des lanières de pâtes, badigeonner avec un mélange de lait, de sucre vanillé et de jaunes d’œufs battus ensemble.

 

Sucrer largement à la sortie du four (30 mn, therm 7)